​​Le vitrail et son environnement

 
Chouettes.jpg

Nadine Rivière ©

Chouette Matinée - Chouette Journée - Chouette Soirée 
Vitraux aux techniques mixtes (Tiffany/Plomb) - Collection Privée

Le vitrail est une composition décorative formée par des pièces de verre. Celles-ci peuvent-être blanches ou colorées et peuvent recevoir un décor.

Wikipédia

Le vitrail permet de moduler la lumière qui pénètre dans les espaces architecturaux. La couleur des pièces de verre, leur texture, leur transparence ou encore leur agencement sont autant d'éléments permettant de composer les effets de lumière qui contribueront à optimiser l'espace où ils se trouvent.

Art et Lumière, Le vitrail contemporain, Xavier Barral I Altet, éditions de La Martinière, 2006.

On peut classer les vitraux dans deux catégories, celle du sacré et celle du commun. En France, la grande majorité du patrimoine se situe dans la

catégorie du sacré pour les édifices religieux et ce dès le moyen-âge. Néanmoins depuis le vingtième siècle, l'amélioration de l'habitat et la construction de nombreux édifices publics ont permis l'émergence  du vitrail dit "commun".

Ce type de réalisations s'apparente alors à la décoration et à la création libre. L'intégration en architecture et architecture d'intérieure est en constante évolution en regard des mouvements artistiques et culturels.

 

 "...Si les logements sont différents, ça crée une ambiance particulière... La construction aujourd'hui baigne dans la fatalité de la répétition... Transformer est plus difficile, mais infiniment plus positif et profitable."

 

Lucien Kroll, architecte. Propos recueillis par Laurence Castany, rédactrice en chef de Grande Galerie, le journal du Louvre.